--> Comprendre les crises (71) Le rôle crucial de l’innovation
10 sep 2021
Comprendre les crises (71) Le rôle crucial de l’innovation

L’ouvrage de David Cosandey : Le secret de l’Occident : Vers une théorie générale du progrès scientifique paru en 1997 et réédité dans une nouvelle édition en 2008 développe la théorie selon laquelle le développement de la science en Europe a notamment été permis par une concurrence stimulante entre des États stables.
Il explique ainsi que la géographie très particulière de l’Europe faite d’une importante masse continentale découpée en de nombreuses péninsules a favorisé l’émergence d’États tout à la fois stables et rivaux, ce qui a entrainé une forte émulation entre eux depuis la période du haut moyen-âge. Il a baptisé ce concept « thalassographie articulée » qui est le rapport entre la masse continentale et le tracé des côtes.
Les évolutions mondiales en cours qui sont amplifiées par l’actuelle crise sanitaire devraient inciter les européens et encore plus les français à se pencher sur l’analyse de Cosandey. Privée de concurrence et d’émulation la recherche scientifique ne peut que s’étioler et aggraver la stagnation avec des conséquences allant bien au-delà du domaine de la recherche comme nous avons pu le constater avec par exemple la réticence à la vaccination par des produits obtenus avec l’ARN messager.
Souscrire à l’émergence d’une civilisation « planétaire » est un objectif louable mais à vouloir gommer par souci consensuel les différences culturelles, culturelles, éducatives, juridiques, musicales, le danger est que l’espace européen glisse dans une posture incapable d’anticiper un changement de paradigme. Or, les signaux annonciateurs de bouleversements ne manquent pas et le risque se rapproche de ne pas être au rendez-vous ce qui sera synonyme de déclassement.
Le lecteur intéressé pourra se référer sur le sujet aux travaux du philosophe des sciences, Thomas Kuhn qui n’ont pas pris de ride depuis leur publication dans les années 1960 et 1970.
Aujourd’hui la probabilité d’émergence d’innovations de rupture en Europe et plus particulièrement en France est de plus en plus faible avec notamment un cadre juridique peu propice avec notamment la déclinaison du principe de précaution au niveau constitutionnel. Alors que la science progresse à grands pas dans d’autres régions du monde, il faut s’inquiéter du risque d’enlisement.
Néanmoins les catastrophes à venir dans les cinquante prochaines années sont telles qu’il est encore permis à l’Europe et à la France d’espérer jouer un rôle central dans les innovations de rupture car le grand enseignement de l’actuelle période est une confirmation qu’il est impossible de prévoir et que nous devons apprendre à fonctionner en situation d’incertitude.

En savoir plus :
Le Secret de l’Occident, vers une théorie générale du progrès scientifique (1997, puis Flammarion, 2007 et 2008 pour une nouvelle version corrigée publiée dans la collection Champs essais), est un ouvrage de référence en histoire des civilisations, en histoire économique, en histoire des sciences et en philosophie de l’histoire.
David Cosandey est un essayiste suisse, docteur en physique théorique de l’université de Berne. Il est considéré comme s’inscrivant dans la tradition des analyses de Fernand Braudel.
Entretien avec David Cosandey disponible sous :
https://www.cairn.info/revue-le-philosophoire-2014-1-page-9.htm
Pour une explication de la thalassographie articulée, un article paru dans Synergies en 2014 (publication du Gerflint - Groupe d’études et de recherches pour le français langue internationale), programme mondial d’édition et de diffusion scientifiques francophones rattaché à la Fondation française de la Maison des Sciences de l’Homme.
https://gerflint.fr/Base/MondeMed4/Demorgon_Secret.pdf
KUHN Thomas Samuel. La Structure des Révolutions Scientifiques Paris, Flammarion, coll. « Champs », 1983 (1re éd. 1962, révision 1970) ;
https://www.cnam.fr/servlet/com.univ.collaboratif.utils.LectureFichiergw?ID_FICHIER=1295877018064

Partager cet article